Le marché résidentiel de l’Abitibi-Témiscamingue ne dérougit pas, affichant de nouveaux records de ventes et des hausses de prix

Share

Rouyn-Noranda, le 31 janvier 2020 — La Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue (CIAT) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel des agglomérations de Val-d’Or et de Rouyn-Noranda, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers. Ainsi, 395 ventes résidentielles ont été réalisées dans l’agglomération de Val-d’Or en 2019, soit un repli de 4 % par rapport à l’année précédente, et 461 ventes ont été recensées dans l’agglomération de Rouyn-Noranda, un niveau d’activité supérieur de 8 %.

Val-d’Or

Par catégories de propriétés, 349 maisons unifamiliales (-2 %), 8 copropriétés (trois de moins que l’année dernière) et 38 plex (-16 %) ont changé de mains en 2019.

Le nombre de propriétés à vendre a diminué l’an dernier (-9 %), alors qu’en moyenne, 223 propriétés résidentielles étaient inscrites au système Centris.

Le prix médian des unifamiliales a continué d’augmenter de 4 % par rapport à 2019, la moitié des maisons s’étant vendues à plus de 245 000 $ (+ 10 000 $).

« Avec des conditions de marché qui se resserrent résolument en faveur des vendeurs, les prix connaissent une forte pression à la hausse depuis 2018 », souligne Robert B. Brière, directeur de la CIAT. « Les délais de vente moyens atteignent leurs plus bas niveaux en cinq ans. »

Les maisons unifamiliales se sont vendues, en moyenne, en 111 jours dans l’agglomération, soit 7 jours de moins qu’en 2018.

Rouyn-Noranda

« La reprise à la hausse des ventes de 8 % dans Rouyn-Noranda survient après une année 2018 qui a connu une légère diminution du niveau d’activité, ajoute M. Brière. Les ventes résidentielles sont maintenant à un niveau historique (461), dépassant l’ancien niveau record enregistré en 2017. »

Le prix médian des unifamiliales a augmenté de 7 %, à 240 000 $, au moment où la moitié des plex se sont vendus à plus de 260 000 $, en baisse de 2 % par rapport à 2018.

L’offre de propriétés s’est fixée en moyenne à 233 inscriptions en vigueur, soit le même niveau que l’année précédente.

Les conditions du marché sont fortement à l’avantage des vendeurs tant pour le segment de l’unifamiliale que pour celui des plex. Le délai de vente est demeuré presque inchangé pour l’unifamiliale (103 jours) et pour les plex (77 jours).

Pour consulter les statistiques du marché pour l’ensemble de la province, cliquez ici.

À propos de la Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue

La Chambre immobilière de l’Abitibi-Témiscamingue regroupe 82 courtiers immobiliers couvrant un territoire de plus de 150 000 km2. La Chambre s’est donné comme mission de promouvoir le courtier comme intermédiaire indispensable à toute transaction immobilière, et ce, depuis près de 30 ans. Elle veille également à ce que ses membres se conforment à un code d’éthique et aux nombreux règlements, en plus d’améliorer leurs compétences par la tenue de diverses formations dans le but d’offrir en tout temps un service professionnel aux consommateurs. La liste complète des membres et des propriétés est disponible à l’adresse www.ciat.qc.ca.

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec

L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 12 700 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Instagram and Twitter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *